venerdì 1 ottobre 2010

L'adige, 30 settembre 2010


1 commento:

Devarim ha detto...

Pétition en faveur du dédoublement des heures de philosophie dans les séries technologiques et du maintien de quatre heures dans les séries scientifiques

A l'initiative de l'Association des Professeurs de Philosophie de l’Enseignement Public (Appep)

La réforme du Lycée prévoit la suppression des heures dédoublées en cours de philosophie dans les séries scientifiques et technologiques. Cette mesure, motivée par des raisons seulement comptables, met en danger la qualité de notre enseignement et contredit la légitime exigence de démocratisation de notre discipline.

Les professeurs de philosophie tiennent à souligner que l’heure dédoublée est, dans les séries technologiques, la condition minimale d’un enseignement adapté aux besoins des élèves. Le travail en demi-groupe est actuellement l’occasion, pour le professeur, de cerner leurs difficultés particulières et, pour les élèves, de s’approprier les cours, ce que ne permet pas toujours l’heure de classe entière.

On ne saurait prétendre que cette suppression sera, dans les séries technologiques, compensée par le déploiement d’un volant de 17 heures de cours en « groupe à effectifs réduits » : il y a tout lieu de craindre que la philosophie, qui ne représente qu’un très faible coefficient dans ces séries, ne soit pas prioritaire dans l’attribution de ces heures. Leur répartition créera par ailleurs une mise en concurrence des disciplines qui ne peut être que préjudiciable à la cohésion des équipes pédagogiques et rompt de fait le principe d’égalité entre les établissements et entre les classes.

En ce qui concerne les séries scientifiques, la nouvelle grille horaire mentionne trois heures hebdomadaires, sans que soit précisé l’horaire professeur, ni prévu de dédoublement. Pour une grande partie des élèves, cela signifie la perte sèche de 25 % des cours, pour les autres, la perte du bénéfice que pouvait leur apporter le dédoublement d’une heure.

Par ailleurs, la suppression de ces heures dédoublées alourdira d’une façon insupportable le service des professeurs, qui pourront avoir jusqu’à 9 classes et 300 élèves. Il est impossible de travailler décemment dans ces conditions, dont les élèves ne pourront que subir les conséquences.

En conséquence, les professeurs de philosophie demandent le dédoublement systématique des deux heures d’enseignement en série technologique et le rétablissement des quatre heures d’enseignement hebdomadaire de philosophie dans les séries scientifiques.

Cette pétition sera adressée au Ministre de l’Education Nationale. Seuls les professeurs de philosophie sont invités à la signer. Il suffit pour cela de renseigner le formulaire ci-dessous. N’hésitez pas à diffuser cette pétition le plus largement possible auprès de vos collègues de philosophie.

> signer la pétition